Ainsi donc, la réaction tout à fait justifiée d’Alain Destexhe (MR), le jour de la fête nationale, est devenue une affaire d’état. Editoriaux nauséabonds dans La Libre et Le Soir, réactions violentes et hurlements de tous les bien-pensants de gauche sur facebook et twitter. Clairement, le MR, par la voix d’Olivier Chastel, son président, montre son vrai visage; celui d’un parti qui trompe ses électeurs, en ne faisant pas ce qu’ils attendent, un parti qui a peur de son ombre lorsque l’on tente de dénoncer l’immigration massive non désirée, le communautarisme et la déglingue du pays.

Destexhe a tout à fait raison!
Destexhe a tout à fait raison!

Qu’a dit Alain Destexhe? Tout simplement, comme l’écrit Le Peuple, que la RTBF avait, une fois de plus, dérapé en interviewant seulement une jeune femme voilée (très sympathique au demeurant) pour parler de la Belgique, en direct devant le palais royal (voir notre article La RTBF dévoile sa société idéale). C’est clairement une volonté de la chaîne publique d’imposer un modèle de société communautariste (“ouverte” comme elle le dit)  dont le belge ne veut pas. Destexhe a raison: c’est une faute déontologique de la RTBF, dont nous payons tous le fonctionnement par nos impôts.

Monsieur Van de Woestyne, dans son éditorial de La Libre, révèle, une fois de plus, que son journal, dont les tirages s’effondrent, est devenu une officine de gauche, plutôt de tendance écolo-hypocrite. Ce qu’écrit Monsieur le Rédacteur en Chef est aux antipodes des idées de son lectorat, composé surtout de braves bourgeois catholiques, plutôt âgés, nostalgiques du PSC et de la Libre Belgique de Jean Daloze.

Pour M. Van de Woestyne, Rédacteur en Chef de La Libre,Destexhe est - par assimilation - un extrémiste qui ne propose que des solutions réductrices.
Pour M. Van de Woestyne, Rédacteur en Chef de La Libre, Destexhe est – par assimilation – un extrémiste qui ne propose que des solutions réductrices.

Van de Woestyne accuse Alain Destexhe de triple faute. Pour lui, “le thème de l’immigration est à ce point sensible qu’on ne peut l’abandonner aux extrémistes qui n’apportent que des solutions réductrices.”.

Lisez que Destexhe (comme le Parti Populaire, évidemment) est un extrémiste qui ne propose que des solutions réductrices. Et le professeur Van de Woestyne de poursuivre en expliquant qu’il faut éviter “une obsession identitaire qui transformerait les pays prospères en citadelles imprenables“.

Ah bon! Notre pays est prospère?! Tout va bien? Venez à nous les miséreux du monde entier! La citadelle est à prendre. Sachez-le, braves citoyens belges, vous êtes méprisables pour M. Van de Woestyne si vous pensez “mal” que l’Europe est au bord du précipice…

Pour le président du MR, Chastel, "son" député Destexhe a tort et doit la fermer. Lamentable!
Pour le président du MR, Chastel, “son” député Destexhe a tort et doit la fermer. Lamentable!

Le président du MR, Olivier Chastel, a, lui, clairement condamné “son” député bruxellois Alain Destexhe. A ce jour, il n’est pas encore question d’une sanction.

“Le message d’Alain Destexhe est inapproprié”, a, en effet, réagi pour La Libre, M. Chastel. “Il n’a peut-être pas bien regardé l’ensemble des reportages diffusés à la télévision, et, s’il l’a fait, il n’a pas à réagir comme ça.

Ce que j’ai voulu exprimer ce matin sur Twitter, c’est que la Fête nationale est la fête de tous les Belges et de tous ceux qui se sentent belges, quelle que soit leur origine ou leur religion. Point ! La remarque d’Alain Destexhe est inappropriée et, en plus, elle n’a pas de sens au regard des valeurs que défend le MR.”

Le président des libéraux reconnaît que ce n’est pas la première fois que M. Destexhe tient des propos polémiques sur l’Islam ou sur l’immigration. “Ma logique”, reprend M. Chastel, “c’est de ne rien laisser passer. Par le passé, je lui ai d’ailleurs déjà dit qu’il me trouvera toujours sur son chemin s’il s’exprime de façon inappropriée.”

Et voilà! Destexhe a dit la vérité, il doit être exécuté (la prochaine fois, Alain!)…

Si, si, Monsieur Chastel, Destexhe a bien regardé les reportages de la RTBF. Et sa remarque était tout à fait appropriée. Cela ne fait pas de lui un extrémiste ou un fasciste “nauséabond”.

Pour l’électeur qui n’aurait pas encore compris que le MR est – avec le PS et le CDH – le grand responsable de la déglingue de l’état belge, c’est une confirmation claire: le MR condamne les propos de Destexhe et fera, sans sourciller, le lit du communautarisme à coloration islamique. La position claire du MR, qui veut l’entrée de la Turquie dans l’Europe, est un bon exemple du double discours hypocrite de ce parti.

Bravo en tout cas au démocrate Alain Destexhe pour son franc-parler. Le Parti Populaire l’accueillera à bras ouverts, s’il le désire…

 Le MR, lui, avec le “Tax shift” de Charles Michel, vient d’augmenter encore la fiscalité. La rage taxatoire est à l’oeuvre. Ce n’est pas nous qui le disons, c’est l’avocat fiscaliste bien connu T. Afschrift. Bravo le MR, continuez comme ça!

Luc Rivet