Communiqué de presse: SCANDALE POUR LA DEMOCRATIE BELGE :

Le Parti Populaire vient de prendre connaissance avec étonnement et dégoût, de la décision des partis traditionnels francophones et flamands qui “gèrent” l’organisation de la Commission de la Justice de la Chambre et devaient instituer la Commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars dernier.

La Commission de la Justice de la Chambre vient d’exclure les partis politiques de moins de 5 députés des débats.

Cela signifie que le Parti Populaire, mais aussi Défi, le PTB ou le Vlaams Belang ne pourront pas participer aux débats et surtout ne seront pas sous les projecteurs de la télévision!

Les partis traditionnels francophones sont bien d’accord entre eux: Le MR, le PS et le CDH pour les francophones, ont peur que le Parti Populaire, le PTB ou Défi leur fassent de l’ombre.

Nous remarquons d’autre part que NULLE PART le mot “Islam” n’est écrit dans la proposition. Le MR, le PS et le Cdh tentent clairement de faire oublier le caractère “islamique” des attentats.