Après 6 mois d’existence à peine

10.06.10 | COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU PARTI POPULAIRE

Après 6 mois d’existence à peine, Le Parti Populaire est plébiscité par 8,8 % des Bruxellois (Sondage Ipsos pour La Libre RTL), 10 % des chefs d’entreprise (Sondage NRZ/Standaard), 8,4 % des médecins francophones (sondage Journal du Médecin ) et 23 % des lecteurs de l’Echo (17000 votants en ligne) .

 

Le Parti Populaire espère obtenir ses premiers élus le 13 juin, d’autant qu’à Bruxelles, le seuil des 5 % a été annulé par la Cour constitutionnelle et n’est donc pas d’application.

 

Le Parti Populaire constate par ailleurs que les débats entre les quatre partis traditionnels font l’impasse sur les véritables enjeux auxquelles la Belgique est confrontée :

• Chaque heure la dette publique augmente de 2 millions € !
• 1.400.000 résidents belges émargent au budget de l’ONEM !
• 1 enfant sur 7 en Belgique n’a jamais vu son père ni sa mère au travail !
• 1 belge sur 3 aura plus de 60 ans en 2050 !

Le Parti Populaire salue la victoire massive de la droite libérale en Hollande. Il constate que les partis de droite, plébiscités par les hollandais, veulent traiter avec détermination les véritables problèmes auxquels les Pays‐Bas (tout comme la Belgique) sont confrontés. A savoir, le déficit public excessif, le vieillissement de la population, le chômage la sécurité et l’immigration. Le Parti Populaire s’inscrit dans cette logique.

Le Parti Populaire est prêt à débattre de ces thèmes avec les partis représentés au Parlement.