74,9 % des sondés ne font pas confiance à DI RUPO I pour redresser la Belgique !

30.01.2012 | COMMUNIQUE DE PRESSE 

La Belgique est paralysée par une grève générale inutile qui aggravera la récession et portera un peu plus atteinte à l’image de la Belgique. 

Le gouvernement en est responsable car il demande des sacrifices aux citoyens sans d’abord montrer l’exemple : il faut réduire le train de vie de l’Etat en supprimant tous les privilèges des hommes politiques  et tous les organismes inutiles créés ou maintenus pour y caser les obligés. La liste est longue (provinces, sénat, intercommunales, 150 parastataux wallons).

Il n’est dès lors pas étonnant que, d’après notre dernier sondage, 74,9 % des sondés ne font pas confiance à DI RUPO I pour redresser la Belgique  (Sondage en ligne réalisé entre le 11 décembre et le 31 janvier avec 909 participants).  

Mais les syndicats en s’attaquant aux rares mesures prises par le gouvernement qui, bien qu’insuffisantes, vont dans le bon sens (tel l’allongement du temps de travail) démontrent qu’ils sont totalement irresponsables. Il est nécessaire de les encadrer, notamment en leur imposant de prendre la personnalité juridique, de publier leurs comptes annuels et de les rendre responsables des actes posés. 

Enfin, si  le droit de grève constitue une garantie fondamentale pour les travailleurs, le droit au travail l’est tout autant. Le PP estime nécessaire d’établir un service minimum dans les transports en communs et plus généralement dans les services publics de base.