1.500 jours d'un gouvernement qui précipite le pays vers le gouffre financier

26.10.2011 | COMMUNIQUE DE PRESSE 

Cela fait en réalité 1.500 jours que l’équipe gouvernementale actuelle est au pouvoir (1000 jours sous la législature précédente et 500 jours en affaires courantes). Les décisions prises (ou l’absence de décisions) nous amènent chaque jour plus près du gouffre.

DEXIA va être « liquidée » afin surtout d’éviter la faillite et les responsabilités qui pèsent sur les hommes politiques qui contrôlaient ce groupe. DEXIA, de banque de dépôts prudente, était devenu un véritable hedge fund spéculatif, notamment sous l’impulsion des français. Les pertes pour les actionnaires et les communes se chiffrent en dizaine de milliards d’euros.  Pour rappel, les communes ont encore emprunté en 2008 pour souscrire à de nouvelles actions.  

FORTIS BANQUE, bradée en 2008 pour moins de la moitié de ses fonds propres, prête aujourd’hui 30 milliards de dépôts de l’épargne belge à BNP PARIBAS qui a elle-même des difficultés à se refinancer sur le marchés. BNP PARIBAS est exposée à concurrence de 35 milliards sur les prêts aux pays à risques (Grèce, Italie, Espagne, …). Que font le gouvernement et la BNB ?    

La Belgique est déjà garante à concurrence de 54,5 milliards € pour le fonds de stabilité financière (FESF) de la zone euro. Si ce fonds était porté à 1.000 milliards comme le laissent entendre les discussions qui se tiennent, la garantie de la Belgique pourrait être triplée. Pour sauver un euro mal conçu et sans doute déjà condamné par l’histoire, les dirigeants européens vont définitivement contaminer les pays sains ou moins atteints du Nord de l’Europe. En cas d’appel  à ces garanties, la Belgique risque elle même d’être en défaut de payement. Or, l’effacement de la dette grecque envisagé va déjà entraîner des pertes substantielles pour les banques et les autres états garants ou prêteurs. 

La Belgique est gouvernée par l’équipe la plus dangereuse et incompétente de son histoire. La facture sociale et financière sera immanquablement présentée aux citoyens  !